Chargement ...
L’Association 2018-09-26T13:11:44+00:00

À propos de l’ARPAC

L’ASSOCIATION DES RECYCLEURS DE PIÈCES D’AUTOS ET DE CAMIONS DU QUÉBEC, l’ARPAC, et ses membres ont pour mission d’être les leaders dans le recyclage environnemental de véhicules hors d’usage et dans la vente de pièces d’autos et de camions recyclées de qualité et de provenance contrôlée.

L’ARPAC compte actuellement 75 membres, répartis à travers le Québec.

Les 20 ans de l’ARPAC (1971-2011)

Éthique

L’ARPAC est une association reconnue pour sa rigueur et l’intégrité de ses membres. Elle bénéficie d’une écoute attentive de la part des dirigeants de l’industrie de l’automobile représentés par le BAC, le GAA, la SAAQ, Recyc-Québec, la Sûreté du Québec, les corps policiers urbains et les compagnies d’assurance canadiennes.

Les membres de l’ARPAC sont regroupés autour d’un code d’éthique fondé sur :

  • l’intégrité et l’honnêteté de l’Association et de ses membres;

  • la transparence dans les actions afin d’accentuer l’entraide des membres pour atteindre un but commun;

  • le respect et l’écoute pour établir les priorités des membres et, du même coup, l’engagement de chacun de ceux-ci;

  • l’engagement dans le respect de l’environnement et l’éducation des normes.

Historique

Enjeux du marché

Environnement

L’ARPAC, par sa vocation, figure parmi les précurseurs de la conscience environnementale qui anime la société. En témoignent, son code d’éthique, les outils qu’elle s’est donnés pour en assurer le suivi et ses liens étroits avec le ministère du Développement durable, Environnement et Lutte contre les changements climatiques.

Vol automobile et contrôle de l’émission des permis

La mise sur pied d’un registre informatique des véhicules immatriculés au Québec permettant de suivre ceux-ci de leur « naissance » à leur « mort », figure parmi les mandats de l’ARPAC au sein de la Table gouvernement/industrie sur le parc automobile. De même, le processus menant à l’émission des permis a fait l’objet d’une restructuration complète.

Coussins gonflables

Un minutieux processus de certification des coussins gonflables usagés non déployés a été élaboré par l’ARPAC, ses partenaires et la SAAQ, et une entente a été conclue le 11 novembre 2010 entre la SAAQ et l’ARPAC pour le démarrage d’un projet pilote qui a réussi en 2015.

Le processus a pour but de s’assurer de la compatibilité entre le coussin gonflable et le véhicule receveur, de l’intégrité des coussins gonflables et du suivi en cas de rappel du manufacturier.

Tous les employés qui sont en contact avec des coussins gonflables pendant leur travail doivent suivre la formation avec succès. Maintenant, il est possible d’acheter des coussins gonflables usagés des membres de l’Arpac participants.

Avenir du recyclage

Nous préparons le futur du secteur des pièces usagées et du recyclage en prévision que la relève bénéficie d’un milieu sain, prometteur et intègre.

Formation

Appuyée du Fonds national de la main-d‘œuvre, nous élaborons un programme de formation sur le contrôle de la qualité des pièces d’autos usagées.

Implication gouvernementale

L’ARPAC fait partie des décideurs qui façonnent l’industrie de l’automobile de demain. Elle a présenté et fermement défendu son mémoire sur la Loi 12 en commission parlementaire. Sa représentation s’est traduite par l’adoption intégrale de la définition de la profession de recycleur proposée.

L’ARPAC siège également :

  • au conseil d’administration d’Auto-Prévention;

  • au Centre patronal de santé et sécurité du travail du Québec;

  • à la Table de concertation sur l’environnement et les véhicules routiers;

  • à la Table gouvernement/industrie sur le parc automobile;

  • au comité sectoriel de la main-d’œuvre des services automobiles, le CSMO auto.

L’ARPAC est constamment en contact avec les associations provinciales et internationales reliées à l’automobile.

Nos partenaires

L’ARPAC est supportée dans sa mission par ses partenaires d’industrie.

En apprendre plus