Implication gouvernementale

L’ARPAC fait partie des décideurs qui façonnent l’industrie de l’automobile de demain. Elle a présenté et fermement défendu son mémoire sur la Loi 12 en commission parlementaire. Sa représentation s’est traduite par l’adoption intégrale de la définition de la profession de recycleur proposée.
 
L’ARPAC siège également :

  • au conseil d'administration d'Auto-Prévention;

  • au Centre patronal de santé et sécurité du travail du Québec;

  • au GAA, à la table de concertation sur la prévention des sinistres;

  • au Bureau d’Assurance du Canada, à la coalition canadienne contre la fraude à l’assurance (Comité du Québec);

  • à la Table de concertation sur l’environnement et les véhicules routiers;

  • au Ministère du travail, à la direction des décrets;

  • à la Table gouvernement/industrie sur le parc automobile.

 
L’ARPAC est constamment en contact avec les associations provinciales et internationales reliées à l’automobile, telles que CCATM, AMVOQ, CCPQ, ARA, CAR, etc.